LES FESTIVALS DE SCULPTURES SUR GLACE ET NEIGE

Lorsque nous évoquons la neige et la glace, nous imaginons bien souvent de grandes étendues couvertes d’un manteau blanc, d’imposants icebergs ou une forêt calme et enneigée. Nous ne pensons pas forcément au travail majestueux que réalisent aux quatre coins du monde les sculpteurs de glace ou de neige, pourtant il y a beaucoup à découvrir de l’univers de ces dompteurs des neiges !

D’un bloc glacé à une œuvre féerique

Tout commence autour d’un bloc de glace, choisi avec précision par le sculpteur. La réussite de l’œuvre repose essentiellement sur la pureté de la glace. Plus la matière choisie est transparente et sans imperfection, plus les rayons lumineux qui la traverseront lui donneront tout son éclat. Pour la sculpture sur neige, la qualité du bloc a moins d’impact, mais la température extérieure et l’environnement restent des critères prédominants pour sa durée de vie.

Armé de patience et avec dextérité, le sculpteur scie, ébrèche et ponce son bloc afin de lui donner une forme grossière. Il se munit ensuite d’outils plus petits, tels qu’un burin, une lime ou encore une gradine (ciseau à dents), pour affiner sa création. Pour réaliser les pièces les plus imposantes qui fleurissent sur de nombreux festivals, plusieurs blocs de glace ou neige sont collés les uns aux autres, donnant naissance à des sculptures pouvant atteindre jusqu’à 250 mètres de large !

La quantité des blocs nécessaires pour un festival est impressionnante, et mobilise toute la population des villes accueillant ces événements. Pour le festival d’Harbin, en Chine, 120 000 m3 de neige ont été utilisés l’année dernière. De cette quantité astronomique découlent des sculptures toutes différentes les unes des autres, les artistes apposant leur propre style et technique.

Un festival de festivals !

Les amateurs de sculptures sur glace et neige ont des dizaines de rendez-vous annuels de part et d’autres de l’hémisphère nord, là où les températures hivernales sont très basses. Qu’il s’agisse d’un festival en Russie, au Japon, en Alaska, en Pologne, en Suède, au Canada, en Angleterre ou même en France, les sculpteurs présents sur ces événements sont motivés par l’envie de partager et de faire voyager les visiteurs. Dans bien des cas, il ne s’agit pas seulement de compétitions ou d’un Championnat du Monde, mais avant tout d’une belle célébration où petits et grands se retrouvent entre convivialité et féerie.

Pour lire cet article dans son intégralité et ainsi découvrir notre sélection de festivals à ne pas manquer, rendez-vous page 61 du n°10 d’Hiking on the Moon ! Et pour aller encore plus loin, notre équipe a interviewé deux sculpteurs de renoms, récompensés à de nombreuses reprises, messieurs André Marastoni et Pascal Veuillet. Retour sur cette belle rencontre page 63.

 

Le concours international de sculptures sur glace et neige de Valloire

028_valloire_photo_b_grange
© B.Grange / OT Valloire

025_valloire_photo_p_delannoy
© B.Grange / OT Valloire

026_valloire_photo_b_grange
© B.Grange / OT Valloire

valloire 2007 ACCORD B Grange
© B.Grange / OT Valloire

 

Le festival de sculptures sur glace et de neige d’Harbin – Chine

Rincewind42
© Ricewind42

Emma Gawen
© Emma Gawen

Le carnaval de Québec – Canada

QUEBEC 2013 Renaissance photos A Marastoni (2)
© André Marastoni

QUEBEC 2013 Renaissance photos A Marastoni (3)
© André Marastoni

QUEBEC 2013 Renaissance photos A Marastoni 5
© André Marastoni

 

Commentaires

comments

Read this article in English

Vous aimerez aussi :
En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer la qualité de votre visite, vous proposer des services et offres adaptés, ainsi que des options de partage social. J'accepte En savoir plus