Quand les animaux revêtent leur robe d’hiver

Lorsque l’hiver s’installe, les températures chutent, l’eau gèle par endroits et les végétaux consommables se raréfient. Face à ce changement des règles du jeu, les animaux de montagne ont chacun leur parade pour braver le froid et le vent glacial de rigueur en hiver.

Si vous levez le nez, vous verrez de nombreux oiseaux migrer à tire d’ailes vers des latitudes plus clémentes, alors qu’au sol les lézards, serpents et amphibiens ralentissent leurs activités. Plus loin, l’ours brun entre doucement en sommeil hivernal tandis que la marmotte se pelotonne pour une très longue sieste à l’abri des regards…

Et ceux qui restent actifs alors ?  Ils font preuve d’adaptation, maître mot de la survie en milieu montagnard. Au programme : réserve de graisse, construction de gîte ou encore modification du pelage. Le lièvre variable passe en mode camouflage, le renard roux et le loup en rajoutent une couche, poil huilé pour le chien montagne des Pyrénées et le loup arctique et lunettes noires pour le Saint-Bernard, les mouflons, bouquetins et cerfs foncent leur robe, l’isard des Pyrénées met son écharpe, le chamois sort son masque, quant au chevreuil il blanchit son miroir. Bref, en matière de robes hivernales, les animaux d’altitude font preuve d’une créativité toute pragmatique !

Pour lire cet article dans son intégralité et découvrir les astuces de chacun, rendez-vous page 50 du 10ème numéro du magazine Hiking on the Moon :

Crédit photo : Jéremy Calvo

bouquetin des Alpes - capra ibex_nov.2014-6

bouquetin des Alpes - capra ibex_nov.2014-9

mouflon méditerranéen - Ovis gmelini musimon_nov.2014-4

renard roux - vulpes vulpes_nov.2013

Commentaires

comments

Read this article in English

Vous aimerez aussi :
En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer la qualité de votre visite, vous proposer des services et offres adaptés, ainsi que des options de partage social. J'accepte En savoir plus